Nous connaissons principalement le yoga par l’intermédiaire des postures et l’apparentons donc parfois à de la gym douce ou même « acrobatique ».  Il est pourtant avant tout un outil psychocorporel qui nous incite à aller à notre rencontre, à porter un regard nouveau sur les autres, sur notre monde.

Directement en lien avec l’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne) cette pratique relaxante, tonifiante et assouplissante a une dimension thérapeutique tant pour le corps que pour l’esprit. Elle est unifiante et ne considère d’ailleurs pas qu’il y ait de dualité entre les deux, ni entre l’univers et ce qui le compose. C’est le sens même du mot yoga : « union ».

Le yoga est une merveilleuse solution pour qui est à la recherche d’un mieux être général. En effet il propose une grande richesse d’outils sur le plan physique, mental et spirituel.

Sur le plan physique, les postures lentes ou dynamiques travaillent sur la tonification musculo-squeletique et l’assouplissement du corps.

Les techniques d’apaisement du mental – la relaxation et la méditation– développent l’attention, la conscience du corps, des fluctuations du mental et de l’instant présent.

Par la philosophie de vie qui le constitue, le yoga nous aide à développer progressivement une nouvelle attention à notre mode de pensée, à notre alimentation, à notre manière d’être en relation au monde.

C’est dans le cadre d’une pratique sans compétition, progressive et régulière, que nous observons les changements s’opérer au plus profond de notre être.